Nématodes

L'utilisation des nématodes au jardin et au potager

Au potager ou au jardin d'agrément, il n'est pas rare que des ravageurs viennent bouleverser l'équilibre en infestant plantes potagères, vivaces ornementales ou arbustes. Dans le cadre de la lutte biologique, la nématode s'avère être une solution efficace pour contrer ces invasions de nuisibles. Nous vous expliquons ce que sont réellement ces micro-organismes auxiliaires, quel est leur rôle et surtout comment les utiliser au jardin ou au potager.

C'est quoi au juste un nématode parasitant ?

C'est un micro-organisme, semblable à un ver, invisible à l'œil nu car microscopique. Simplement constitués d'un tube digestif et d'un appareil génital et anus, ces nématodes mesurent moins de 3 mm et sont présents naturellement dans le sol. D'autres peuvent parasiter les animaux ou les hommes.

Parmi ces nématodes présents dans le sol, certains sont nuisibles et s'attaquent aux plantes potagères (palmier, buis, gazon...), comme les tomates, aux poireaux ou aux légumes racines comme les pommes de terre ou les carottes. Ce type de "parasite" peut simplement être contré par la plantation ou la pulvérisation de purin d'œillets d'Inde ou la stricte application de la rotation des cultures.

Quelques-uns sont phytophages et participent activement à la décomposition des matières végétales en humus.

Enfin il existe le nématode entomopathogène, qui dans le cadre de la protection biologique contre les ravageurs, permet de combattre et de faire disparaître, efficacement et naturellement, toutes ces petites bêtes qui s'attaquent à nos légumes ou arbustes.

Le rôle des nématodes au potager et au jardin

Pour rappel, la lutte bio se définit comme l'utilisation de prédateurs naturels pour limiter la prolifération des nuisibles au sein d'un potager ou d'un jardin.

Le nématode, un précieux agent de lutte biologique

Ils appartiennent à cette catégorie d'alliés car ils s'attaquent aux insectes, gastéropodes ou parasites, et en particulier aux plus nuisibles d'entre eux qui causent des dégâts importants dans les cultures potagères, le verger ou les massifs.

Concrètement, comment agissent-ils ? Ils pénètrent à l'intérieur d'un insecte ou gastéropode par les orifices naturels. Une fois installés, ils infestent l'animal avec une bactérie symbiotique qui provoque la mort de l'hôte. Dès lors, ils se reproduisent et une nouvelle génération de nématode va infester d'autres insectes hôtes. Et le cycle d'infestation se renouvelle jusqu'à la disparition complète des insectes ravageurs.

Différentes espèces de nématodes

Il existe différents type de "nematode" ou "souches" qui se différencient essentiellement par le nuisible qu'ils infestent :

  • La nématode HB (Heterorhabdtis bacteriophora) est un nématode anti vers blancs et plus particulièrement un bon moyen de lutter contre les larves de hannetons et les larves d'otiorhynque
  • La nématode SC (Steinernema carpocapsae) permet d'exterminer les larves de charançon rouge et de papillon du palmier, mais aussi les vers gris de courtilières, noctuelles et de tipules, sans oublier les larves de doryphore
  • La nématode SF (Steinernema feltiae) est utile contre les mouches du terreau, les larves de taupin, les chenilles du potager et du verger, et les fourmis.

D'autres nematodes (PH comme Phasmarhabditis hermaphrodita) parasitent les gastéropodes comme les limaces ou les escargots. En revanche, ces nématodes ne s'attaquent pas aux insectes utiles qui participent activement au contrôle des ravageurs, à savoir la coccinelle, infatigable dans la lutte contre les pucerons, le thrips, ou des coléoptères comme le carabe ou la chrysope.

Quand et comment les utiliser ?

Ils sont en général conditionnés sous forme de poudre ou de gel à diluer dans l'eau. Une fois dilués, les nématodes pour traiter les insectes qui s'attaquent au feuillage comme celui du palmier, se passent grâce à un pulvérisateur. La nématode de lutte contre les ravageurs du sol comme les larves de hanneton ou d'otiorhynque se propagent avec un arrosoir.

Bien que totalement naturels et utilisables dans le cadre de l'agriculture biologique, ils doivent être maniés avec précaution et en suivant attentivement la notice fournie avec nos produits.

Quelques principes de base pour les appliquer :

  • Intervenir un jour nuageux ou au crépuscule car les nématodes sont photosensibles
  • Humidifier le sol avant et 10 jours après l'application des nématodes pour faciliter leur déplacement
  • Attendre que le sol ait atteint une température au moins égale à 9 °C et jamais supérieure à 33 °C. Les nématodes palmier s'appliquent à une température idéalement comprise entre 14 et 33 °C, les nématodes mouches terreau entre 12 et 28 °C
  • Agir au printemps ou en été pour une meilleure efficacité des nématodes

Contrairement aux produits chimiques ou insecticides, ils ne présentent aucun danger pour les hommes et les animaux domestiques. Ils sont des alliés efficaces pour une lutte écologique contre les ravageurs et insectes nuisibles.