• Nouveau
Piège phéromone Pyrale du buis seringue
  • Piège phéromone Pyrale du buis seringue

Phéromone Processionnaire du chêne seringue

12,90 €
TTC 2- 3 jours

icone icone icone icone icone  Pas encore d'avis

icone Stock important

  • Piège les mâles reproducteurs
  • Actif 3 mois
  • 100% vert et biodégradable
Quantité

icone Date de livraison estimée : Samedi 27 Avril

Phéromone pour processionnaire du chêne

  • Procédé breveté unique de micro encapsulation de la phéromone
  • 100% vert et biodégradable
  • Nouveaux formats et modes d’applications innovants
  • Diffusion régulière et rallongée pour une meilleure efficacité
  • Stockage simplifié à température ambiante
  • Longue durée de conservation : 2 ans et demi
  • Compatible avec différents types de pièges

Utilisation en lutte biologique contre la processionnaire du chêne

Nous vous conseillons d’utiliser la seringue Oak T Pro Caps en association avec un piège Funnel trap

  1. Lester avec quelques graviers et éventuellement remplir la partie basse du piège d’eau et de savon liquide inodore puis emboiter la partie supérieure
  2. Vider le contenu de la seringue dans la cage prévue à cet effet
  3. Insérer la cage dans la partie haute du piège
  4. Les papillons attirés par la phéromone sexuelle pénètrent dans le piège et tombent dans l’eau savonneuse.
  5. Suspendre le piège le plus haut possible dans l’arbre, de préférence >5m dans la première couronne.
  6. En usage de détection placer 2 à 5 pièges/ha (tous les 50m).
  7. L’infestation est considérée comme importante à partir de quelques captures hebdomadaires.
  8. Une dose permet 3 mois de protection

Biologie de la processionnaire du chêne (Thaumetopoea processionea)

Natif des pays chauds et largement répandu en Europe, principalement dans les zones à climat continental, ce papillon nocturne gris velu mesure entre 25 et 40mm. Ses larves grises sont particulièrement urticantes et se nourrissent des feuilles de chêne. Ces lépidoptères volent de fin juin à septembre. Les femelles pondent alors leurs œufs qui n’écloront qu’au printemps suivant. Les chenilles émergent avant l’apparition des premières feuilles, puis se déplacent en colonie (en procession) et se nourrissent la nuit du feuillage en laissant derrière elles un réseau de fils de soie sur les branches. Elles deviennent urticantes à partir de mai et tissent un nid plus grand et plus résistant début juin, d’où les papillons adultes émergeront à partir de fin juin.

Plantes hôtes de la processionnaire du chêne

Son hôte principal est incontestablement le marronnier d’Inde (Aesculus hippocastanum), mais il peut aussi s’attaquer à d’autres espèces de marronniers (A. turbinata, A. octandra, A. glabra, A. sylvatica, A. pavia) ou encore à l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus).

Stratégie de détection : le monitoring par phéromones

Cette processionnaire s’attaque aux chênes et plus particulièrement au chêne pédonculé (Quercus robur), au chêne sessile (Quercus petraea) et au chêne pubescent (Quercus pubescens). En cas de fortes infestation, la chenille peut également se développer sur d'autres essences feuillues telles que le charme, le bouleau, le hêtre, le noisetier ou encore le châtaignier. Les attaques peuvent atteindre des chênes isolés, des groupements d’arbres ou des forêts où on les retrouve préférentiellement en lisière. Elles entrainent une défoliation provoquant affaiblissement et dépérissement des arbres.

Avantages

Efficace/ Sélectif / Inoffensif pour la faune, la flore, les opérateurs et les riverains / Pas de résidus ni d’intrants / Pas de résistance / Compatible avec la loi Labbé et les labels d’agriculture biologique.

M2i
19 Produits

Fiche technique

Durée de diffusion
3 mois
Ravageur ciblé
Processionnaire du chêne
Choix du piège
P1 : Piège à papillon à entonnoir
P2 : Piège Delta
Cible nom latin
Thaumetopoea processionea

Références spécifiques

Vous aimerez aussi